Our courses

image/svg+xml

Produits chimiques et déchets

  • Cours d'introduction à la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et de leur élimination et aux instruments régionaux relatifs aux déchets dangereux

    Les produits chimiques finissent tous un jour par devenir des déchets. Selon la définition adoptée par la communauté internationale, le mot « déchet » désigne des substances ou objets éliminés ou destinés à être éliminés selon les dispositions prévues par la législation nationale. Les « déchets dangereux » sont un sous-ensemble de déchets très vaste et capable de causer des dommages à la santé humaine, à l’environnement, ou aux deux.

    À mesure que le monde se développe et que les sociétés évoluent vers toujours plus d’abondance, une large gamme d’activités industrielles, commerciales, agricoles, médicales, de construction et même domestiques, ont pris une ampleur inédite. La conséquence inévitable en est un rythme accéléré de génération des déchets. Si l’on veut éviter que les déchets dangereux aient un impact négatif sur la santé humaine et l’environnement, ceux-ci doivent être gérés et éliminés correctement.

    Ce cours fournit une introduction à la Convention de Bâle qui représente l’accord international juridiquement contraignant le plus important au monde sur les déchets dangereux et autres déchets.

    À la fin de ce cours, vous serez en mesure :

    1. d’expliquer l’importance de réguler le commerce des déchets dangereux et leur élimination ;
    2. d’identifier les éléments constitutifs de la Convention de Bâle et les mécanismes qu’elle établit ;
    3. de souligner le processus de synergie engagé par les Conventions de Stockholm, Rotterdam et Bâle ;
    4. de décrire les principales obligations imposées par un certain nombre d’instruments régionaux sur les déchets dangereux.

    Le cours est composé de quatre unités. Chaque unité comprend un manuel redirigeant vers le glossaire InforMEA, des documents et sites Web pertinents, des informations et des vidéos complémentaires.

    Il vous faudra environ deux heures pour terminer ce cours, sans compter la lecture des supports complémentaires. Vous pouvez gérer votre temps comme vous le souhaitez et reprendre le cours au moment qui vous convient. Après avoir terminé toutes les unités et obtenu un score de 80 % de réponses correctes au questionnaire, vous recevrez un certificat de réussite.

    Download SyllabusTake the course
  • Cours d'introduction à la Convention de Minamata sur le mercure

    Le mercure est un métal lourd qui existe à l’état naturel, mais qui peut également être libéré dans l'eau, l'air et le sol à travers des activités anthropogéniques telles que l'exploitation minière, la production de métal et de ciment ainsi que la combustion de combustibles fossiles. Il est fréquemment utilisé dans les appareils électroniques et de mesure, les cosmétiques, les lampes, les batteries et dans divers procédés industriels.

    Le mercure est fortement toxique et persistant dans l'environnement. Il peut se déplacer dans l'atmosphère sur de grandes distances. Il peut entrer dans la chaîne alimentaire et s'accumuler dans la faune et la flore comme par exemple dans des poissons, des mammifères terrestres ou marins et même dans le riz. Sous certaines conditions environnementales, le mercure peut se convertir en un composé d'autant plus toxique : le méthylmercure. On le retrouve le plus souvent dans les poissons et dans le milieu aquatique. Les humains sont exposés au méthylmercure lorsqu’ils mangent du poisson, des crustacés et des mammifères marins contaminés par la toxine. Une fois que le méthylmercure pénètre dans le corps humain, il s'accumule dans les tissus et peut être transmis au fœtus.

    Ce cours propose une introduction à la Convention de Minamata sur le mercure qui cherche à protéger la santé humaine et l'environnement contre les émissions et rejets anthropogéniques de mercure et de composés du mercure. Elle établit des mesures spécifiques pour chaque étape du cycle de vie du mercure, de l'exploitation minière au stockage et à la gestion des déchets. Elle inclut aussi une suppression progressive des principales exploitations minières de mercure.

    À la fin de ce cours, vous serez en mesure de :

    1. décrire en quoi le mercure est dangereux pour la santé humaine et pour l'environnement ;
    2. identifier les composants et mécanismes fondamentaux établis par la Convention de Minamata.

    Ce cours est composé de 3 unités. Chaque unité inclut un manuel avec des liens vers le glossaire InforMEA et vers des documents et sites internet pertinents, des matériaux supplémentaires et des vidéos.

    Il vous faudra environ 1 heure pour compléter le cours, sans compter la lecture des documents complémentaires. Vous pouvez gérer votre temps comme vous le désirez et reprendre le cours au moment qui vous convient. Après avoir terminé toutes les unités et obtenu 80 % de réponses correctes aux questionnaires, vous recevrez un certificat de réussite.

    Download SyllabusTake the course
  • Cours d'introduction sur la Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l'objet d'un commerce international

    Les produits chimiques jouent un rôle important au quotidien et ont largement contribué au bien-être humain. Parmi les dizaines de milliers de produits chimiques présents sur le marché mondial, certains peuvent présenter des risques pour la santé humaine et l'environnement. Les pays ne possédant pas les infrastructures adéquates afin de gérer les produits chimiques sont particulièrement vulnérables. Une mauvaise utilisation, un stockage et un contrôle inadéquats peuvent engendrer des dommages pour l'environnement, des maladies graves, des maladies et de l’absentéisme chez les ouvriers agricoles, voire des décès alors que les opérations de nettoyage de stocks obsolètes peuvent s'avérer très coûteuses.

    La production et l'utilisation de produits chimiques considérés nocifs et l'exportation de produits chimiques sujets à des contrôles rigoureux des pays de fabrication vers des pays qui possèdent des dispositifs de gestion des produits chimiques moins avancés ont soulevé de grandes préoccupations. Celles-ci sont particulièrement criantes dans les pays en développement et ceux dont l’économie est en transition, puisqu'ils peuvent avoir à gérer des produits chimiques sans disposer des informations appropriées quant à leurs effets nocifs et sans les infrastructures permettant de les gérer de manière écologiquement rationnelle.

    Ce cours vous propose une introduction à la Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l’objet d’un commerce international. Cette Convention offre aux Parties une première ligne de défense contre les produits dangereux.

    À la fin de ce cours, vous serez en mesure :

    1. d’expliquer l’importance de réguler le commerce international de certains produits chimiques ;
    2. d’identifier les éléments constitutifs de la Convention de Rotterdam et les mécanismes qu’elle établit ;
    3. de souligner le processus de synergie engagé par les Conventions de Stockholm, Rotterdam et Bâle.

    Le cours est composé de trois unités. Chaque unité comprend un manuel redirigeant vers le glossaire InforMEA, des documents et sites Web pertinents, des informations et des vidéos complémentaires.

    Il vous faudra environ une heure pour terminer ce cours, sans compter la lecture des supports supplémentaires. Vous pouvez gérer votre temps comme vous le souhaitez et reprendre le cours au moment qui vous convient. Après avoir terminé toutes les unités et obtenu un score de 80 % de réponses correctes au questionnaire, vous recevrez un certificat de réussite.

    Download SyllabusTake the course
  • Cours d'introduction à la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants

    Les polluants organiques persistants (POP) sont des produits chimiques contenant du carbone. Ils possèdent une combinaison de propriétés chimiques et physiques. Une fois libérés dans l'environnement, ils :

    • demeurent intacts pendant de très longues périodes (plusieurs années) ;
    • se dispersent dans l'environnement suite à des processus naturels impliquant le sol, l'eau et surtout, l'air ;
    • s'accumulent dans les tissus adipeux des organismes vivants, y compris les humains, et sont décelables en forte concentration dans les niveaux supérieurs de la chaîne alimentaire et ;
    • sont toxiques pour les humains ainsi que pour les espèces sauvages.

    Ce cours vous propose une introduction à la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants. Elle vise à protéger la santé humaine et l’environnement des polluants organiques persistants en éliminant les POP les plus dangereux, par un soutien à la transition vers des alternatives plus sûres et par le nettoyage des stocks et des équipements contenant des POP.

    À la fin de ce cours, vous serez en mesure :

    1. de décrire les polluants organiques persistants et leurs propriétés ;
    2. d’identifier les éléments constitutifs de la Convention de Stockholm et les mécanismes qu’elle établit ;
    3. de souligner le processus de synergie engagé par les Conventions de Stockholm, Rotterdam et Bâle.

    Le cours est composé de trois unités. Chaque unité comprend un manuel redirigeant vers le glossaire InforMEA, des documents et sites Web pertinents, des informations et des vidéos complémentaires.

    Il vous faudra environ une heure pour terminer ce cours, sans compter la lecture des supports complémentaires. Vous pouvez gérer votre temps comme vous le souhaitez et reprendre le cours au moment qui vous convient. Après avoir terminé toutes les unités et obtenu un score de 80 % de réponses correctes au questionnaire, vous recevrez un certificat de réussite.

    Download SyllabusTake the course